Historique

.

Jeunes musiciens du monde est né de l’initiative de Mathieu et Blaise Fortier, Agathe Meurisse-Fortier et Ustad Hameed Khan, réunis en Inde en 2001. Animés du désir d’offrir une alternative meilleure à des jeunes socio économiquement marginalisés, ils mettent sur pied la Kalkeri Sangeet Vidyalaya, une école résidentielle gratuite offrant un programme éducatif académique et musical. L’aspect novateur de ce mode d’intervention auprès des jeunes de milieux à risques suscite rapidement l’intérêt des milieux associatifs, artistiques et médiatiques. La mobilisation ainsi générée entraîne l’ouverture de l’école de Québec en 2003, suivie par les écoles de Montréal en 2004, Kitcisakik (communauté autochtone en Abitibi-Témiscamingue) en 2008 et Sherbrooke en 2011.

Aujourd’hui, Jeunes musiciens du monde a un impact sur la vie de 1200 jeunes, dont 950 au Québec et 250 en Inde.

Biographie des fondateurs

Mathieu Fortier

Après des études en anthropologie à l’Université Laval de Québec, Mathieu séjourne longuement en Inde (près de 14 ans depuis 1991). Il y étudie le hindi, le bengali et le kannada, la musique classique indienne, ainsi que le hatha yoga. Mathieu travaille à temps plein au siège social de Jeunes musiciens du monde, où il veille au développement de l’organisme et, entre autres, agit en tant que directeur des communications. Mathieu est également président du comité exécutif de Jeunes musiciens du monde. mathieu@jeunesmusiciensdumonde.org

Blaise Fortier

Sommelier de profession, Blaise voyage à travers les Amériques et l’Europe. Terminant un certificat en études autochtones à l’Université Laval de Québec, il visite son frère et sa belle-sœur en Inde. Il y étudie les rudiments de musique classique indienne, les langues hindi et kannada, ainsi que le hatha yoga. Mélomane et chanteur, Blaise est ému par l’initiative d’une école de musique pour les jeunes indiens. Après onze ans d’investissement à temps plein au sein de Jeunes musiciens du monde, notamment comme directeur du financement, Blaise a travaillé pendant quelques années dans l’entreprise familiale: le Restaurant Le Saint-Amour. Depuis 2017, il est copropriétaire de Louise Taverne & Bar à Vin.

Agathe Meurisse-Fortier

Élevée en Provence, Agathe effectue des études de dessin et d’histoire de l’art à la Sorbonne à Paris, avant de partir pour 1 an en Asie. Fascinée par l’Inde, elle y rencontre son mari Mathieu Fortier. Ils poursuivent leur voyage pendant 7 ans, étudient le bengali à Shanti Niketan au Bengale ainsi que l’hindi à Varanasi. Accompagnés de leurs quatre filles, Mira, Tara, Asia et Lila, ils fondent l’école de Kalkeri et s’y dédient complètement. Agathe s’assure du bien-être des jeunes, de la santé et du bon déroulement en général. Elle participe au développement des programmes académiques et musicaux et s’implique dans le processus de sélection des nouveaux élèves. Quand elle est au Québec, elle coordonne le programme de parrainage, et entretien un contact permanent avec les intervenants qui encadrent les élèves. Elle rencontre les volontaires qui viennent du Québec avant et après leur séjour à l’école.

Ustad Hameed Khan

Issu d’une famille très réputée de sitaristes, Ustad Hameed Khan est un concertiste et un enseignant d’expérience. Il s’est produit en France, en Italie et en Allemagne et a enseigné durant plus de vingt ans à la faculté de musique de l’Université du Karnataka à Dharwad. Il en fût également le directeur pendant une dizaine d’années. Depuis sa retraite, Ustad Hameed a rejoint l’équipe enseignante de l’école JMM en Inde. Ustad Hameed Khan est titulaire d’un doctorat en musique et d’une maîtrise en littérature hindi.