Revue de presse

Presse écrite / Journaux / Internet / Magazine

 

2013

 

logo_le-soleil

Publié le 17 août 2013 à 05h00 | Mis à jour le 17 août 2013 à 05h00

Jeunes musiciens du monde: dix ans et un premier album

730989-eleves-ecole-quebec-jeunes-musiciens

(Québec) Pour Jeunes musiciens du monde (JMM), les choses ont bien changé en une décennie de musique et d’encadrement social au Patro Laval. «La première année, on n’avait même pas d’instrument», se rappelle la directrice Sophie Pomerleau. Dix ans plus tard, les élèves de l’école de Québec s’apprêtent à franchir une nouvelle étape en lançant un premier album auquel participera notamment Yves Lambert.

Cette année, ils sont environ 150 jeunes des quartiers Saint-Roch et Saint-Sauveur inscrits aux cours gratuits donnés par JMM à Québec, la deuxième école fondée par l’organisme après une première expérience en Inde. C’est sans compter les tout-petits rejoints dans les services de garde, les plus grands qu’on tente de raccrocher dans des centres de réinsertion socioprofessionnelle ou les nouveaux arrivants qui ont un premier contact avec les traditions d’ici. Auprès d’une vingtaine de professeurs, ils apprennent le violon, le piano, l’harmonica, le djembé, la guitare, le ukulélé et on en passe. Issus de milieux défavorisés, ils profitent aussi des services de la travailleuse sociale Caroline Hamelin, attentive aux problèmes de pauvreté, de décrochage scolaire, de toxicomanie et de violence.

«Notre mission est double: enseigner la musique traditionnelle et accompagner l’enfant dans son développement personnel et social et dans le développement de notre communauté. On réussit assez bien. On voit de bons résultats chez plusieurs enfants», résume Sophie Pomerleau, qui refuse les étiquettes réductrices en ce qui concerne la clientèle de son école.

«Il y a une belle mixité, ajoute-t-elle. Il y en a qui en arrachent vraiment et il y en a qui vont quand même bien. C’est ce qui fait que c’est un bel endroit à fréquenter. Ce ne sont pas tous des gens poqués. Il y en a de toutes les sortes et ceux qui vont mieux sont des exemples pour ceux qui vont moins bien.»

Yves Lambert et…

Le 18 octobre, 10 ans après sa fondation, l’école de Québec de Jeunes musiciens du monde lancera son premier album, fait de 10 compositions créées dans les cours de musique et de deux airs traditionnels. L’album, ainsi qu’un calendrier 2014 illustré par les élèves et inspiré des chansons, est en prévente depuis la semaine dernière sur la plateforme de sociofinancement Indiegogo (www.indiegogo.com).

On sait déjà qu’Yves Lambert a prêté sa voix au projet. Un autre nom connu pourrait s’ajouter au livret, mais sa participation restait à confirmer cette semaine. On sait que l’organisme peut compter sur plusieurs appuis dans la colonie artistique: ils sont nombreux à prendre part au spectacle-bénéfice organisé chaque automne. Et pour une deuxième année, la tournée Sirius XM, qui s’arrête à Québec le 28 août, offrira un coup de pouce à JMM en lui remettant les recettes récoltées lors de sa série de concerts.

Fondé en 2001, Jeunes musiciens du monde gère aussi des écoles de musique à Montréal, à Sherbrooke et dans la communauté algonquine de Kitcisakik, en Abitibi-Témiscamingue.