École de Québec – depuis 2003

Quartiers Saint-Sauveur, Vanier et Notre-Dame-de-Foy     fb

Hébergée gratuitement au sein du Patro Laval,  Jeunes musiciens du monde – Québec rejoint 400 enfants et adolescents inscrits aux cours de musique réguliers ou aux cours d’éveil musical. Ceux-ci sont dispensés du mardi au jeudi, tout au long de l’année scolaire. L’école offre aussi des points de service dans le quartier Vanier et, depuis 2018, dans le quartier Notre-Dame-de-Foy. Les cours de l’école de Québec sont ouverts aux enfants de ces quartiers.

L’école est bien implantée dans la communauté. Elle travaille notamment en concertation avec les autres acteurs du milieu pour favoriser la persévérance scolaire ainsi que l’accessibilité à la culture.

Profil de l’école

Répartition selon les sexes

50 % de filles, 50 % de garçons

Scolarité

47 % au préscolaire, 43 % au primaire, 10 % au secondaire

Issus de l’immigration

51 % des jeunes

Activités complémentaires

Salle d’accueil : véritable milieu de vie, il se déroule plusieurs activités dans la salle d’accueil. Entre autres, une bibliothèque d’environ 250 livres jeunesse à la disposition des élèves qui peuvent apporter des livres à la maison. Aussi, un coin devoir qui permet aux jeunes de s’y consacrer et d’obtenir de l’aide au besoin, des ateliers de tricot à l’occasion et un coin 0-5 ans adapté aux tout-petits. Il est également possible d’y pratiquer son instrument, de jouer à des jeux de société ou de discuter confortablement en prenant une collation offerte par Jeunes musiciens du monde à tous ses élèves; Théâtre : Cours de théâtre offerts durant l’année; Ateliers d’arts plastiques offerts par la Joujouthèque Basse-ville : Les jeunes intéressés explorent différents médiums et travaillent, entre autres, à la création de décors pour un spectacle tous les mercredis; Improvisation : ateliers tous les jeudis; Guichet-Ouvert: programme de médiation culturelle offert par la Ville de Québec permettant aux familles fréquentant notre organisme de bénéficier de billets de spectacles gratuits.

 

Directrice

Marie Routhier

Marie RouthierAprès avoir fait des études en musique, en travail social ainsi qu’en gestion des ressources humaines, Marie a acquis une expérience riche au sein du milieu communautaire et parapublic. Pendant près de douze ans, elle a œuvré en intervention auprès des jeunes pour ensuite acquérir des compétences en gestion de personnel et en accompagnement d’équipes de travail. La création et le maintien de partenariats ainsi que la planification et l’organisation de projets font partie de ses forces. Il ne manquait que la musique pour venir joindre ses intérêts au sein d’un même emploi. En effet, Jeunes musiciens du monde l’interpelle particulièrement lorsqu’elle réalise que la mission de l’organisme rejoint ses plus grandes passions : la musique, la vie communautaire et les jeunes. Musicienne depuis plus de vingt ans, elle cultive son amour de la musique au sein de différents orchestres. Marie considère qu’il s’agit, sans aucun doute, du plus beau cadeau qu’elle ait reçu dans sa vie et désire le partager, le rendre plus accessible! Elle croit fermement qu’il s’agit d’un outil de changement social puissant! Engagée dans ce qu’elle entreprend, elle est fière de joindre ses forces à la mission de Jeunes musiciens du monde et de contribuer à nourrir les aspirations des jeunes!

 

Intervenants sociaux

Marc-Olivier Carle

marcoMarc-Olivier Carle a complété une maîtrise en psychoéducation à l’Université de Sherbrooke et a œuvré en tant qu’intervenant au sein de différentes organisations communautaires et gouvernementales. Au fil des ans, il cumule des expériences auprès des jeunes et des familles de tous horizons. Son intérêt pour les échanges culturels l’a amené à faire quelques voyages à caractère social, tantôt à titre de collaborant international, tantôt comme clown humanitaire. Animé par des valeurs de justice et d’équité, l’implication sociale est une constante qui prend différentes formes dans sa vie. Fortement influencé par la philosophie de Patch Adams, la relation humaine et le plaisir sont pour Marc-Olivier des vecteurs incontournables de changement. Interpelé par différentes formes d’arts, c’est la musique qui le rejoint le plus. Il se plaît d’ailleurs à jouer de la guitare et du ukulélé. Jeunes Musiciens du Monde est donc l’environnement idéal où concilier ses multiples champs d’intérêts.

 

.

Joelle Lavoie

C’est pendant son BAC en communication que Joelle décide de s’envoler une première fois pour l’Inde, où elle découvre Jeunes musiciens du monde, au travers son école, la Kalkeri Sangeet Vidyalaya. Grâce à cette première expérience de volontariat, elle accepte, dès la fin de ses études, la proposition de JMM de retourner en Inde pour un séjour de 2 ans. À travers ces deux ans, Joelle prend pleinement conscience de l’influence de la musique sur l’évolution et l’émancipation des jeunes issus de milieux marginalisés. Depuis, elle croit fermement en la musique comme moteur de développement social et personnel.

Cette expérience concrétise alors son besoin de s’investir dans un emploi en harmonie avec ses valeurs de justice sociale, de respect et d’égalité. Considérant qu’un lien particulier s’est tissé entre elle et Jeunes musiciens du monde, elle poursuit, aujourd’hui, son implication à titre d’intervenante sociale à Québec.

Ce faisant, Joelle réalise présentement des études au baccalauréat en service social.

Conseiller en pédagogie musicale

François Réhel

Inspiré par le rock, François Réhel débute l’apprentissage de la guitare de façon autodidacte à l’âge de 14 ans. Dès l’âge de 19 ans, il commence à enseigner la guitare dans des écoles de musique et en temps que travailleur autonome. Il se découvre pour l’enseignement une passion aussi grande que celle qu’il nourrit pour la musique. Il complètera successivement un DEC en musique au Cégep de Trois-Rivières, puis un bac en interprétation jazz et une maîtrise en didactique instrumentale à la Faculté de Musique de l’Université Laval. Sa curiosité le porte à explorer une panoplie de styles dont le jazz, la chanson populaire, le classique, le flamenco, le manouche, le funk et la musique latine. Il fait actuellement partie du groupe GG Project qui exécute avec ferveur et précision le répertoire du légendaire groupe de rock progressif Gentle Giant. Il se joint en 2018 à l’équipe de JMDM, très heureux de pouvoir allier son amour de la musique, de l’enseignement et celui de gens.

……..

Coordonnateurs

Dominique Sacy – Coordonnateur, Vanier et Notre-Dame-de-Foy

Dominique Sacy menait une double vie jusqu’à récemment. Organisateur communautaire le jour et artiste à temps gagné. Ce jeune homme a étudié en théâtre, en science politique et en travail social. En tant qu’artiste, Dominique a cofondé Spoken word Québec (SWQ), une organisation créant des soirées mélangeant la littérature et la musique. SWQ donne aussi des ateliers d’écriture pour les jeunes adultes. En 2017, il a performé au Mois de la poésie, à Québec en toutes lettres et est devenu le vice-champion de slam de la ville de Québec (ce qu’on appelle aussi finir 2e). Il est présentement en rodage pour son premier spectacle avec un groupe de musique, spectacle où slam, rap, rock, improvisation et théâtre créent un univers surprenant et déjanté. En tant qu’organisateur communautaire, Dominique a coordonné la Ligue des droits et libertés – section de Québec, animé une Coopérative jeunesse de services et a été agent de développement en sécurité alimentaire pour Le p’tit marché solidaire de Limoilou. Il a aussi été animateur dans des terrains de jeu pendant rien de moins que sept ans, tel un homme qui ne veut pas quitter le cégep. Dans sa quête de recoller ses deux personnalités, il a trouvé Jeunes musiciens du monde. Ce fut le grand amour entre l’offre d’emploi et lui. Le premier rendez-vous fut un succès sans équivoque. Ils décidèrent donc de lier leur destin vu leurs nombreuses valeurs et convictions communes. Leurs vœux de mariage vont comme suit : Dominique et JMM lient leur existence, car ils ont l’intime conviction que la culture est une des façons les plus constructives de bien s’intégrer dans sa communauté, que la pratique des arts est un moyen extraordinaire de gagner confiance en soi, que la musique unie les humains comme peu de choses peuvent le faire.

Stéphanie Lacroix – Coordonnatrice, Comptine & farandoles

Stéphanie LacroixC’est en faisant des recherches pour aller faire du bénévolat en Inde que Stéphanie découvre l’organisme Jeunes musiciens du monde. Elle ira séjourner à l’école de Kalkeri en 2010 durant près de 4 mois. À son retour au Québec, elle a envie de continuer de donner pour cet organisme, elle débute comme co-animatrice des ateliers d’éveil musical, deviendra par la suite professeure d’éveil musical et de piano. Elle coordonne maintenant le programme Comptines et Farandoles. Stéphanie est détentrice d’un baccalauréat en sciences des religions de l’Université Laval et poursuit présentement des études en éducation spécialisée au Collège Mérici. En ce qui concerne sa formation musicale, elle a suivi des cours de piano classique durant 12 ans et participé à plusieurs concours et spectacles en piano et en chant. Elle croit fermement au pouvoir qu’apporte la musique pour tous, et particulièrement pour les enfants.

Professeurs

Lydia Légaré (ukulélé, guitare, bands, Comptines & farandoles)

Lydia LégaréLydia Légaré a 20 ans et étudie pour obtenir un baccalauréat en enseignement de l’anglais langue seconde à l’Université Laval. En 2016, après avoir elle-même fréquenté l’école de Jeunes musiciens du monde pendant six ans, elle est devenue professeure. Elle adore travailler avec les jeunes et les voir évoluer par le biais de la musique. La mission de Jeunes musiciens du monde lui tient à cœur et elle espère continuer à évoluer au sein de l’organisation pendant un certain temps.

 

 

 

 

Louise Valin (piano)

Louise ValinLouise a complété sa formation en chant classique interprétation au Conservatoire de musique de Québec et a poursuivi sa formation vocale en Allemagne, et ensuite à l’Université Laval. Elle a fait carrière sur scène en Europe et au Québec. Elle est régulièrement invitée comme juré d’examen ou de concours. Elle est aussi demandée pour des concerts de musique sacrée en France et en Suisse. Louise enseigne aussi le piano, car a eu sa formation en piano instrument secondaire à l’Université Laval. Louise aime enseigner. Elle est patiente et fait preuve de beaucoup d’écoute. Elle aime particulièrement enseigner à Jeunes musiciens du monde, car elle croit que l’enseignement de la musique change des destins et peut aider à l’épanouissement des jeunes.

 

 

Martin Racine (Violon, ukulélé et band)

Martin participe activement au développement de la musique au Québec et à travers le monde depuis de nombreuses années. Sa riche expérience l’a mené a joué dans des ensembles aux styles variés: Isabeau et les chercheurs d’or (country-folk), Le train qui roule (musique swing et hawaïenne), Cithel (musique traditionnelle québécoise et francophone) et le groupe La Bottine Souriante (musique traditionnelle québécoise) avec lequel il a enregistré dix albums. Martin continue de faire vibrer les foules en montant sur scène avec Farafikeb (musique québécoise et africaine), le Trio Stéphanie Gagnon et les Matching keys (musique traditionnelle irlandaise). Jeunes musiciens du monde a la chance de compter dans son équipe ce gagnant de plusieurs prix et distinctions (Félix, Juno, Prix Miroir) depuis 2006.

Catherine Bergeron (Chant)

Catherine BergeronÀ la fois chanteuse d’opéra et travailleuse sociale, Catherine combine deux de ses plus ferventes passions à Jeunes Musiciens du Monde (JMM)! Après avoir complété une maîtrise en chant classique à l’Université Laval en 2009, elle conjugue pendant plusieurs années l’interprétation et l’enseignement, se produisant à titre de soliste au Canada et en Europe, tout en enseignant le chant et s’impliquant dans plusieurs projets pédagogiques visant à faire connaître l’opéra aux jeunes. En 2013, poussée par le désir d’approfondir la complexité des relations humaines, elle décide d’entreprendre de nouvelles études en service social et termine son baccalauréat en 2016. Convaincue que la musique constitue un puissant catalyseur de changement personnel et social, c’est avec joie qu’elle se joint à l’équipe de JMM en 2017.

 

 

 

Chloé Zollman (Comptines & farandoles)

Chloé a complété une maîtrise en histoire, suivi d’une maîtrise en genre et développement. Elle a travaillé comme animatrice socio-culturelle dans différents organismes communautaires en Inde et en Belgique pour être rattrapée par la musique en 2014. Depuis lors, elle saute à pieds joints dans les projets qui croisent sa route, en privilégiant les approches multi-disciplinaires (conte, danse) et les musiques du monde (klezmer, balkan, folk). Elle se forme à l’art de conter ainsi qu’à l’animation d’ateliers philo pour les enfants. L’équité, l’engagement citoyen, l’égalité des chances sont ses moteurs. Pour Chloé, la musique est partout et à la portée de tous : elle aime particulièrement l’explorer avec les jeunes enfants. Travailler pour Jeunes musiciens du monde lui permet donc de combiner ses intérêts artistiques et sociaux. Et quand elle n’est pas sur son vélo, Chloé aime cuisiner des biscuits, des légumes oubliés, faire des conserves et boire du bon café.

 

 

Charles-Auguste Lehoux (ukulélé)

Charles-Auguste a quitté sa campagne natale de l’Estrie il y a 10 ans pour étudier la guitare classique et la composition au conservatoire, puis le chant pop-jazz à l’université. Arrivé à Québec, il devient rapidement dépendant au yoga et à la danse swing. Ces temps-ci, il fleurit comme auteur-compositeur-interprète, trimbalant ses chansons acoustiques au gré du vent. Pour que la magie opère à coeur ouvert, il intègre la danse, l’improvisation ou l’autodérision dans son enseignement de la musique. Il pratique au quotidien la Communication non-violente et réalise tranquillement un certificat en psychologie du développement. Charles-Auguste a la conviction que le salut de notre société passera par l’éducation et du kombucha gratuit pour tout le monde.

 

 

 

François Bellerive (théâtre)

François BelleriveJongleur d’idées, dompteur de monstres cachés sous le lit, trapéziste libre, François aime les gens, les petits comme les grands. Il a su cultiver en lui l’enfance et l’émerveillement, et souhaite partager avec les personnes qu’il croise ses carnets de voyage, ses rêves d’égalité, ses passions pour la musique et la poésie. Il travaille chez Jeunes musiciens du monde depuis 2014.

 

 

 

 

Natacha Mercure (Piano)

Natacha MercureNatacha Mercure détient un Baccalauréat en Arts visuels et médiatiques de l’Université Laval. C’est par une démarche autodidacte qu’elle s’est intéressée à la musique après quelques années de formation en piano, en chant et en guitare. Issue d’une famille de musiciens, la musique est pour elle une manière heureuse de partager; de créer un lien de qualité. Depuis 2013, Natacha pratique le chant polyphonique et a participé à plusieurs stages de chants corses et géorgiens. Depuis, elle chante avec différents groupes gravitant autour de l’Atelier d’harmonie de Québec et fait partie du quatuor Yule. Natacha a deux enfants qui sont maintenant adolescents et croit que cette expérience enrichit grandement sa manière d’enseigner la musique. Elle pratique également assidûment le yoga depuis dix ans et est certifiée professeure de yoga par Yoga Alliance International. Elle est convaincue que cette pratique lui apporte calme et réceptivité afin d’entrevoir les particularités d’apprentissage de chacun de ses élèves. Natacha évolue au sein de l’organisme depuis 2013, toujours prête à relever de nouveaux défis.

François Gagnon (guitare et band)

François GagnonFrançois est guitariste et auteur-compositeur pour la formation Les Chercheurs d’Or depuis 2008.  Autodidacte et passionné de musique depuis sa tendre enfance, c’est à partir de 2009 qu’il s’implique auprès de Jeunes Musiciens du Monde. Communicateur de passion, il croit fermement que l’apprentissage d’un instrument en bas âge permet de construire sa confiance en soi et que chaque enfant armé d’une guitare est une future rock-star en puissance.

 

 

 

 

Emmanuel Delly (Percussions)

Emmanuel DellyMusicien multidisciplinaire et véritable amoureux des percussions, Emmanuel Delly baigne dans le monde musical depuis plus de deux décennies. Doté d’une maîtrise et d’une connaissance incontestables des différents instruments de percussion et des rythmes traditionnels africains et haïtiens, il propose une approche personnelle et actuelle. En dehors de ses projets musicaux, il est également professeur de musique. Emmanuel Delly est sans contredit un musicien atypique au parcours pour le moins coloré et diversifié.

Thierry Sterckeman (Guitare et ukulélé)

Thierry SterckemanDiplômé du Campus Notre-Dame-de-Foy ainsi que de l’Université Laval en interprétation jazz, Thierry Sterckeman se spécialise à la contrebasse. Néanmoins, son intérêt pour la musique n’a pu se contenir à un seul instrument, et il joue également de la basse électrique, de la guitare et du ukulélé. Investi dans la scène jazz, folk et dans la musique du monde à Québec, on peut le retrouver dans diverses soirées et festivals à travers la ville. Thierry croit que la musique est une forme d’expression qui se doit d’être partagée et tente de propager sa passion par l’entremise de l’enseignement. Il fait partie de l’équipe de Jeunes musiciens du monde depuis 2017.

 

Isabeau Valois (chant, piano, mandoline, ukulélé, bands)

Isabeau ValoisIssue d’une famille de musiciens, Isabeau est initiée au violon à l’âge de 4 ans, et ensuite au piano sur lequel elle continue son apprentissage musical tout au long de son enfance. Elle complète une Technique en musique populaire en chant au Campus Notre-Dame-de-Foy en 2002 et apprend la guitare, le banjo, la mandoline et le ukulélé de façon autodidacte.  En 2008-2009 elle étudie au Baccalauréat en interprétation Pop-Jazz en chant à l’Université Laval. Avec des collègues musiciens, Isabeau forme le groupe Les Chercheurs d’or en 2008,  où elle évolue en tant chanteuse principale et banjoïste-mandoliniste et émerge comme auteure-compositrice-interprète. Le groupe complète plusieurs tournées au Québec, en Europe et aux États-Unis. Elle travaille à l’École Jeunes Musiciens du Monde depuis l’automne 2009 où elle enseigne le chant, le piano, la mandoline, le ukulélé ainsi que des cours de band.

 

 

 

Jordan Jack (guitare et ukulélé)

 Jordan s’est aventuré aux quatre coins du Canada avant de s’installer à Québec en 2012. Auparavant autodidacte, c’est ici qu’il raffine sa musicalité avec des cours de guitare classique et des stages de chant. Jordan s’intéresse à l’improvisation musicale ainsi qu’au chant traditionnel polyphonique (géorgien, corse, shape-note). Il est convaincu que la musique a le potentiel de changer les vies. Ces dernières années il s’est donc impliqué au sein de plusieurs projets musico-sociaux. Présentement aux études en psychologie et musique à l’université Laval, Jordan envisage l’étude de la musico-thérapie d’ici quelques années.